IRM et AVC

Note moyenne : Publié par Sixly le 24 mai 2014
IRM, pondérations, balance inter-hémisphérique, AVC hémorragique ou ischémique... Difficultés possibles pour les non-initié(e)s.


Sixly
2.80

Quiz similaires

Question 1
Pourquoi dater un AVC ?

Pour savoir combien de temps le patient pourra vivre.
Pour savoir si on peut utiliser les palettes du défibrillateur.
Pour savoir si on peut faire une thrombolyse ou non.
Question 2
IRM de diffusion

Séquence T2 à laquelle on a supprimé les signaux du liquide céphalo-rachidien des ventricules.
Os = noir/ air = blanc.
Os = blanc / air = noir.
Les saignements vieux de 24 à 48 heures apparaissent en blanc.
Les signes précoces d'AVCi ne peuvent pas encore se voir.
Question 3
Séquence de diffusion (DWI)

T2 + coefficient de diffusion.
Repère l’œdème cytotoxique des neurones (en noir).
C’est la plus précoce lors d’un AVCi : se positive dès 3 minutes !
Question 4
TOF (Time of Flight)

Permet de voir la vascularisation avec injection de produit de contraste.
Elle fait partie intégrante du bilan de tout AVC → met en évidence un hématome.
Dite « temps de vol » elle repère le mouvement des atomes d’hydrogènes à l’intérieur des vaisseaux.
Question 5
Cartographie dADC

Hypersignal en diffusion + ADC noir = AVC hémorragique.
Pour s’affranchir de l’effet T2.
ADC = Apparent Diffusion Coeficient.
Question 6
Mais comment dater un AVC ischémique ?

DWI positif et T2 FLAIR positif = AVC de 3h à plusieurs jours.
DWI positif et T2 FLAIR négatif = AVC de 3h à plusieurs jours.
DWI négatif = trop tard pour traiter l'AVC.
Question 7
Les séquences à réaliser lors d’un AVC

DWI
Angio-IRM si suspicion de dissection
T2 FLAIR
ADC (cartographie obtenue grâce à une diffusion totale)
TOF (polygone de Willis)
T2 FLAIR (tumeur)
T1 (tumeur)
T2* (saignement)
Question 8
Etude de la latéralisation du langage : méthodes d’explorations fonctionnelles multimodales

EEG : résolution temporelle (ms) et résolution spatiale (superficielle).
TMS : résolution spatiale (mm) et résolution temporelle (sec).
TMS : résolution spatiale (cm) et résolution temporelle (ms).
IRMf : résolution spatiale (mm) et résolution temporelle (sec).
TEP : résolution spatiale (4-7mm) et résolution temporelle (sec).
Question 9
Balance interhémisphérique

C'est une sorte d’ « attaque » d’équilibre entre les deux hémisphères.
Dès qu’il y en a un hémisphère qui a une hypoexcitabilité, l’autre l’inhibe.
S’il y a un déséquilibre, il y a une prédominance de l’hémisphère sain qui vient aggraver l’hyperexcitabilité corticale.
Facteur d’inhibition par le cortex sain du cortex lésé qui aggrave la symptomatologie déficitaire.
Il faut donc stimuler le cortex sain pour augmenter son excitabilité.
Question 10
Stratégies mises en place

RTMS : trains de 50Hz qui sont inhibiteurs si ils sont continues, excitateurs s'ils sont intermittents.
Stimulation périphérique associée (PAS) : en fonction du délai entre la stimulation magnétique associée, elle est inhibitrice dans un délai de 10ms et excitatrice au-delà de 25ms.
Thêta-burst : trains de 50Hz qui sont inhibiteurs si ils sont continues, excitateurs s'ils sont intermittents.
Stimulation par un courant continu électrique : en fonction du délai entre la stimulation magnétique associée, elle est inhibitrice dans un délai de 10ms et excitatrice au-delà de 25ms.
Question 11
AVC ischémique ou hémorragique

En période aiguë, la prise en charge des AVC hémorragiques est de désobstruer l'artère.
La contre-indication de la thrombolyse est l'AVC hémorragique.
Toutefois, on peut parfois retrouver des signes précoces d’AVCi avant 24h.
On peut déterminer la nature de l'AVC en faisant un scanner.
Néanmoins, le cerveau est une urgence moins importante que le cœur !
Pour le cerveau, s'il y a un AVCi, il peut devenir hémorragique.
Question 12
Les signes précoces d'AVC

Visibilité spontanée de l’artère cérébrale moyenne, « artère trop belle ».
Effacement des sillons corticaux ( mais jamais d'œdème !).
Effacement du ruban insulaire, du noyau lenticulaire.
Différenciation très nette entre substance grise et substance blanche.
Question 13
Facteurs de risques

Non traitables : âge, cholestérol, sexe (prévalence chez les femmes) et antécédents familiaux.
Non traitables : âge, cholestérol, sexe (prévalence chez les hommes) et antécédents familiaux.
Non traitables : âge, sexe (prévalence chez les hommes) et antécédents familiaux.
Traitables : hypertension artérielle, diabète, cholestérol, antécédents familiaux, maladie cardiaque...
Traitables : hypertension artérielle, diabète, cholestérol, maladie cardiaque...
Traitables : hypertension artérielle, diabète, antécédents familiaux, cholestérol, maladie cardiaque...

Infos sur ce quiz

Auteur : Sixly
Difficulté : Difficile
Tags : irm, avc, orthophonie, pon...(suite)
Parties jouées :
PartagerFavorisSignaler
Intégrer ce quiz sur votre site

Le classement

Score moyen des joueurs : %

1.Elo6938.5 %
2.Cyrielle280423.1 %
3.nessykowalsky23.1 %
4.jpcb23.1 %
5.Epicure23.1 %
6.misterfrantz15.4 %
7.solar15.4 %
8.milord7.7 %
9.bécassine7.7 %
10.ericffff0 %

Ils y ont joué

meryl870 %
edcostn0 %
kanefight0 %

Communauté

Suivez-nous sur Facebook pour rester informé des derniers bons quiz !

Plus de quizz !


Commentaires

    L'auteur a désactivé l'ajout de commentaires sur cette page.