Spéciquiz neuro L3 Psycho

Note moyenne : Publié par Lucilis le 19 décembre 2019
Quiz de révision destiné aux L3 psycho d'AMU, portant sur le semestre 3 de neurosciences.

Quiz similaires

Bonjour, ce quiz de révision de neurosciences est présenté par une sépiole colibri (Euprymna berryi). C'est une toute petite cousine des sèches et des calmars qui parait s'illuminer grâce à ses nombreuses cellules réfléchissantes et sa peau transparente.
Question 1
Cochez les propositions qui sont vraies. (Au moins une est vraie et au moins une est fausse.)

Par défaut, un stimulus neutre déclenche une réponse inconditionnelle.
Dans l'expérience de Pavlov, le stimulus inconditionnel est la cloche.
Après conditionnement, le stimulus neutre est appelé stimulus conditionné.
Après conditionnement, la réponse inconditionnelle est appelée réponse conditionnée lorsqu'elle est déclenchée par le stimulus conditionné.
SN, SI, RI, SC et RC correspondent à Stimulus Neutre, Stimulus Inconditionnel, Réponse Inconditionnelle, Stimulus Conditionné et Réponse Conditionnée.
Question 2
Cochez les propositions qui sont vraies.

Dans l'expérience de Pavlov, la réponse inconditionnelle est la salivation, mais pas la réponse conditionnée.
Dans un protocole au délai, le stimulus inconditionnel peut être présenté juste avant ou juste après l'arrêt du stimulus neutre.
Dans un protocole à la trace, le stimulus inconditionnel est présenté un peu avant ou un peu après l'arrêt du stimulus neutre.
On appelle le protocole à la trace ainsi parce qu'il fait appel à la trace mnésique du sujet pour associer les deux stimuli.
Dans l'expérience de Pavlov, un protocole au délai pourrait être de donner de la nourriture juste après l'arrêt de la cloche.
Question 3
Cochez les propositions qui sont vraies.

Le conditionnement de Pavlov est aussi appelé "conditionnement classique".
Le conditionnement de Skinner est aussi appelé "conditionnement instrumental".
Le conditionnement de Skinner est aussi appelé "conditionnement opérant".
Thurstone et Skinner ont conditionné des animaux en récompensant les comportements souhaités uniquement.
Avec le conditionnement pavlovien, on peut créer presque n'importe quel comportement chez un sujet, alors que le conditionnement skinnerien se rapporte forcément à un comportement réflexe.
Question 4
Cochez les propositions qui sont vraies.

Parmi les apprentissages non-associatifs, on trouve la sensibilisation et l'habituation mais pas l'imitation.
Parmi les apprentissages associatifs, on trouve les conditionnements opérant, classique et l'imitation.
Habituation et sensibilisation sont des apprentissages opposés.
L'imitation est un apprentissage social.
L'observation n'est pas un apprentissage social.
Question 5
Cochez les propositions qui sont vraies.

Au bout d'un moment, la réponse au stimulus revient à la normale : c'est le recouvrement spontané.
Plus le stimulus est puissant, plus on s'y habitue.
Plus le stimulus est faible, plus on s'y sensibilise.
Présenter un nouveau stimulus interrompt l'habituation.
L'apprentissage d'une habituation ou d'une sensibilité est spécifique à un stimulus.
Question 6
Cochez les propositions qui sont vraies.

L'opposition entre mémoire à court terme et mémoire à long terme est une dichotomie temporelle.
L'opposition entre mémoire déclarative et mémoire non-déclarative est une dichotomie qualitative.
La mémoire a long terme retient en moyenne 7 items (plus ou moins 2).
L'effet de récence est robuste dans le temps, alors que l'effet de primauté s'estompe rapidemment.
La mémoire sensorielle ne garde une information que quelques milisecondes et intervient après la mémoire à court terme.
Question 7
Cochez les propositions qui sont vraies.

La mémoire déclarative est composée de la mémoire épisodique et de la mémoire sémantique.
La mémoire non-déclarative peut être utilisée consciemment, à l'inverse de la mémoire déclarative.
La mémoire sémantique correspond aux connaissances.
La mémoire épisodique correspond à des souvenirs personnels.
La mémoire sémantique est décontextualisée, alors que la mémoire épisodique conserve aussi le contexte (espace, temps).
Question 8
Cochez les propositions qui sont vraies.

La mémoire non-déclarative est composée d'apprentissages associatifs et non-associatifs, d'amorçage mais pas de la mémoire procédurale.
L'amorçage facilite la récupération d'une information via un indice.
Les apprentissages non-associatifs sont récupérés par les voies réflexes.
La mémoire procédurale correspond aux mouvements.
La mémoire non-déclarative se situe principalement dans le système limbique.
Question 9
Cochez les propositions qui sont vraies.

L'amnésie antérograde rend impossible la récupération de souvenirs passés.
L'amnésie rétrograde rend impossible la construction de nouveaux souvenirs.
Les personnes ayant une lésion de l'hippocampe perdent leur mémoire épisodique, mais conservent leur mémoire procédurale.
Le patient H.M. est devenu épileptique à cause de son amnésie.
Les personnes ayant une lésion de l'hippocampe parviennent à apprendre de nouvelles compétences motrices comme du dessin, mais ne se souviennent pas s'être exercées.
Question 10
Cochez les propositions qui sont vraies.

Un protocole Win-Stay s'utilise avec un labyrinthe radiaire, alors qu'un protocole Win-Shift s'utilise avec un labyrinthe rectangulaire.
Le procédé Win-Stay pourrait se traduire pour l'animal par "si je trouve une récompense, je maintiens la même stratégie pour en trouver d'autres".
Dans un protocole Win-Stay, des lampes indiquent la position de la nourriture, puis elles s'éteignent quand la nourriture n'est plus présente.
Réussir une tâche Win-Stay fait surtout appel à l'effet de primauté.
Le but du protocole Win-Stay est de faire associer la lumière à la récompense.
Question 11
Cochez les propositions qui sont vraies.

Dans un protocole Win-Shift, il y a de la nourriture dans toutes les branches et on en remet à chaque nouvel essai.
Le procédé Win-Shift pourrait se traduire pour l'animal par "si je trouve une récompense, je change d'endroit pour en trouver à nouveau".
La difficulté d'une tâche Win-Shift pour l'animal est de retenir les branches qu'il a déjà visité.
Les animaux qui réussissent bien la tâche Win-Shift retournent fréquemment dans toutes les branches.
Les animaux qui ont des difficultés avec la tâche Win-Shift en ont aussi pour la Win-Stay.
Question 12
Cochez les propositions qui sont vraies.

Le fornix se situe dans l'hippocampe.
Le noyau caudé se situe dans le striatum.
L'hippocampe est lié à la mémoire procédurale alors que le striatum est lié à la mémoire épisodique.
Les animaux dont le fornix est lésé réussissent bien le Win-Stay mais pas le Win-Shift.
Les animaux dont le noyau caudé est lésé réussissent bien le Win-Shift, mais pas le Win-Stay.
Question 13
Cochez les propositions qui sont vraies.

Les geais préfèrent les cacahuètes aux vers de terre. Ils cherchent donc à les retrouver en premier.
Les geais tiennent compte du temps de conservation des vers de terre. Après un certain temps, ils ne cherchent plus à les récupérer.
Les geais se souviennent de l'endroit où ils ont caché leur nourriture, mais aussi de quelle nourriture il s'agit.
Dans le protocole A, il y a peu de temps entre le moment où l'oiseau a caché les vers et celui où il peut les récupérer, ce qui fait qu'il déterre surtout les cacahuètes.
Dans le protocole B, il y a beaucoup de temps entre le moment où l'oiseau cache les vers et celui où il peut les récupérer, ce qui fait qu'ils sont périmés et rendent les animaux malades.
Question 14
Cochez les propositions qui sont vraies.

Selon la théorie de Hebb, l'apprentissage crée des réseaux de neurones.
Selon la théorie de Hebb, les réseaux de neurones se réactivent en même temps lors d'un rappel.
Un changement morphologique modifie la forme des synapses, mais pas leur nombre.
Un changement fonctionnel modifie le fonctionnement des synapses, ainsi que leur nombre.
La théorie de Hebb est en faveur de l'existence de la plasticité synaptique.
Question 15
Cochez les propositions qui sont vraies.

Bloquer la synthèse protéique juste après un apprentissage empêche de le consolider.
Injecter du liquide physiologique réduit aussi l'apprentissage, par le simple fait qu'il y a eu une injection.
Bloquer la synthèse protéique 24h après un apprentissage n'a pas d'effet sur ce dernier.
Les rats chez qui on a bloqué le synthèse protéique juste après un conditionnement à la peur n'ont plus peur quand un choc est envoyé.
Les rats dont la synthèse protéique n'a pas été gênée après le conditionnement à la peur s'immobilisent en entendant le son qui a été associé au choc électrique.
Question 16
Cochez les propositions qui sont vraies.

Des animaux élevés dans un milieu enrichi développent plus de neurones que les autres.
Des animaux élevés dans un milieu enrichi développent des neurones qui survivent plus longtemps.
Après le sacrifice des animaux, on observe que leur nombre de neurones décroit beaucoup en 4 semaines.
L'injection de thymine permet de rendre les neurones visibles et d'augmenter leur nombre.
Lorsqu'on touche ou envoie de l'eau sur le siphon d'une aplysie, elle a le réflexe de rétracter ses branchies.
Question 17
Cochez les propositions qui sont vraies.

La potentialisation à long terme augmente la durée d'efficacité de la transmission synaptique.
Suite à une potentialisation à long terme, le neurone déclenchera plus facilement un potentiel d'action.
Lorsque plusieurs neurones synchrones déchargent en même temps, on appelle ça un potentiel évoqué.
Le signe d'un potentiel évoqué est une déflexion, c'est-à-dire une augmentation brutale de l'activité électrique enregistrée.
Une stimulation électrique puissante s'appelle un tétanos.
Question 18
Cochez les propositions qui sont vraies.

Une stimulation électrique légère suffit à provoquer une potentialisation à long terme.
Si on stimule une zone S1, une autre zone S2 va être modifiée aussi.
Plus un apprentissage est faible, moins il va avoir d'impact sur la plasticité synaptique.
Chaque neurone réagit spécifiquement à une information, mais il peut aussi l'associer à celle d'un autre neurone.
Une changement synaptique fonctionnel implique que le réseau de neurones s'est modifié, mais pas forcément le nombre de ces neurones.
Question 19
Cochez les propositions qui sont vraies.

La dépression à long terme diminue la durée d'efficacité de la transmission synaptique.
PLT et DLT sont des processus similaires qui peuvent exister en même temps.
La concentration post-synaptique en Ca2+ est le déclencheur de la PLT et de la DLT.
Ca2+, c'est un ion de calcium.
Beaucoup de Ca2+ font une DLT, très peu de Ca2+ font une PLT.
Question 20
Cochez les propositions qui sont vraies.

Le glutamate se fixe sur les récepteurs AMPA, mais pas les NMDA.
Quand les récepteurs AMPA s'ouvrent, le Na+ peut entrer dans la synapse.
Na+, c'est un ion de sodium.
Une stimulation à basse fréquence réduit le nombre de récepteurs AMPA et NMDA : c'est la PLT.
Une stimulation à haute fréquenc augmente le nombre de récepteurs AMPA et NMDA : c'est la DLT.
Question 21
Cochez les propositions qui sont vraies.

Les protéines G et les récepteurs métabotropiques, c'est la même chose.
Un système modulateur agit à distance sur un petit nombre bien précis de réseaux de neurones.
Un système modulateur peut se trouver dans le pont.
Un système modulateur peut se trouver dans le bulbe rachidien.
Un système modulateur peut se trouver dans le mésencéphale.
Question 22
Cochez les propositions qui sont vraies.

La modulation peut être excitatrice mais pas inhibitrice.
Le GABA est le seul neurotransmetteur du système inhibiteur.
La dopamine et l'acétylcholine agissent dans des systèmes excitateurs.
La sérotonine et la noradrénaline agissent dans des systèmes neutres.
La sérotonine s'abrège 5-HT, la noradrélanine NA, la dopamine DA et l'acétycholine ACHO.
Question 23
Cochez les propositions qui sont vraies.

La neuromodulation permet d'induire une PLT.
La neuromodulation permet d'augmenter une PLT.
La clonidine fait baisser le taux de noradrénaline, provoquant une DLT.
La nisoxetine augmenter le taux de noradrénaline, provoquant une PLT.
La neuromodulation intervient dans la plasticité synaptique, sauf pour les cellules de lieu.
Question 24
Cochez les propositions qui sont vraies.

Les cellules de lieu se renforcent lorsqu'on ne bouge pas et restent fixes lorsqu'on bouge.
Le sommeil paradoxal et le sommeil profond ont le même EEG que l'état de veille.
Les cellules de lieu se trouvent dans l'hippocampe.
Lorsqu'un rat attend après avoir parcouru un couloir, il refait le même trajet dans sa tête, mais dans l'autre sens.
L'apprentissage du rat s'est consolidé pendant son sommeil.
Question 25
Cochez les propositions qui sont vraies.

Grâce aux neurones miroir, l'activité cérébrale est exactement la même quand on regarde quelqu'un agir ou quand on fait soi-même l'action.
Un PPSE est un potentiel post-synaptique excitateur, qui dépolarise la membrane de la synapse.
Quand ça s'appelle "post-synaptique", ça concerne la synapse, donc "l'arrivée" du processus, l'endroit qui "reçoit".
Le partiel de neuro est à 16h30.
On va faire de notre mieux et ça ira. :)

Infos sur ce quiz

Auteur : Lucilis
Difficulté : Moyen
Tags : psychologie, révision, n...(suite)
Parties jouées :
PartagerFavorisSignaler
Intégrer ce quiz sur votre site

Le classement

Score moyen des joueurs : %

1.MaëlysL79.5 %
2.Lilik1678.1 %
3.Vediaz76.7 %
4.hLou74 %
5.lucyy1372.6 %
6.julie98771.2 %
7.mathilderchd69.9 %
8.Carney17069.9 %
9.Nowdey67.1 %
10.Ire67.1 %

Ils y ont joué

Juuuude5.5 %
bismark9128.8 %
Clonie65.8 %
leadf21.9 %
StellaT65.8 %
hellokitty45.2 %
Lilikol21.9 %
camiii65.8 %
lughi38.4 %
Elisabrdt63 %

Communauté

Suivez-nous sur Facebook pour rester informé des derniers bons quiz !

Plus de quizz !

2.3636
Catégorie : Mangas autres
3.5
Catégorie : Pop, Rock

Commentaires

    L'auteur a désactivé l'ajout de commentaires sur cette page.

    Cookies et données personnelles

    En naviguant sur ce site, vous acceptez notre politique de cookies et de gestion des données personnelles consultable ici.